CLIMAT SANTÉ ARCHITECTURE

claveriearchitectures

Les enjeux du dérèglement climatique et de la santé face à l’architecture des Années 60.

Réhabilitations énergétiques et globales à l’IME Castel de Navarre à Jurançon

Le lien de diffusion et d’inscription au programme des Journées des 20 & 21 juin 2019 est disponible:

frama.link/ClimatSanteArchitecture2019

DIFFUSER ET INSCRIVEZ VOUS!
Vous verrez un programme en 4 étapes;
  • diffusion du film de Marie-Monique Robin, « Qu’est-ce qu’on attend? » / « Sacré village » en version courte de 52 minutes pour donner une impulsion positive et commencer à débattre,
  • visites techniques de bâtiments réhabilités, de bâtiments en cours de réhabilitation, de bâtiments à l’état d’origine et en cours d’études,
  • pause déjeuner comprenant produits de qualité locaux, bio, fait maison sur site, dans l’esprit général de la journée,
  • conférences avec un climatologue co-rédacteur du GIEC et un Docteur en Santé de l’Environnement et spécialiste de la Qualité de l’Air Intérieur des bâtiments, suivi d’échanges et débats avec le…

Voir l’article original 48 mots de plus

Venez visiter nos bâtiments E+C- !

Le 8 décembre dernier, nous co-organisions des Rencontres Bois Paille dans les 2 bâtiments que nous avons livrés il y a quelques années à Salies-de-Béarn (le Pôle Scolaire et Médical et l’ESAT). Je vous remercie tous de votre participation, acteurs comme visiteurs, venus en nombre.

RFCPParmi ceux qui me lisent ici, il y en a sans doute qui n’ont pas pu venir nous rencontrer, quoique très motivés, peut-être. Tout n’est pas perdu, vous pouvez adhérer au RFCP (seulement quelques dizaines d’euros pour une année 🤗) et obtenir un accès complet à un ensemble de documents dont les présentations de cette journée !

Pour les plus radins d’entre vous, je vous fais un résumé du fonctionnement de l’ESAT en une image :

afpa_janv2018_p49b

En une année de fonctionnement, l’ESAT a réalisé un bénéfice net de 11 274 €, juste en faisant affaire avec le soleil et en se montrant plus sobre qu’un chameau. Pour preuve de cette frugalité, le chauffage n’a vraiment été activé dans les ateliers qu’à la mi-janvier. Personne ne s’était rendu compte jusque là qu’il était hors service du fait d’un mauvais réglage. 🤭

Parallèlement au réchauffement du climat, nos sociétés se refroidissent.

Je vais sans doute vous surprendre avec cet article. Je m’éloigne des problématiques environnementales et énergétiques me direz-vous. En fait, pas tant que ça, je le crains…

Mais plantons d’abord le décor. Notre climat se réchauffe inexorablement. La fréquence des processus extrêmes augmente et va continuer à la faire encore longtemps même si on parvenait – oh miracle ! – à réfréner aujourd’hui notre appétit pour les énergies fossiles. Je dirais même notre goût, funeste et peut-être physiquement inévitable, pour la production entropique. Serions-nous de simples structures auto-organisées de dissipation ?

Parallèlement à cela, nos sociétés sont entrées dans l’ère du #BigData. Le Cloud est partout et les marchands se revendent vos données avec frénésie. En réalité, ce sont moins vos données qu’ils s’échangent (la photo avec maman et son chat pour seul compagnon) mais votre profil datamétrique : vous êtes l’enfant d’une mère célibataire ou veuve. Voilà qui va intéresser MiaoufoodⓇ qui va mitonner de bons petits plats premium pour l’amour de sa vie, le second après vous.

En étudiant les données de connexion MaBoboxⓇ et FigurebookⓇ, les annonceurs ont repéré quand votre chère maman est la plus ouverte à consulter et acheter leurs produits. Un indicateur de crédulité au pas infra-horaire leur signale qu’il faut frapper vers 20h/20h30, l’heure où la dépression quotidienne vient, en plus, les aider.

Nouveau document 2017-08-05_3
Source : Le Virus Informatique 32

Votre ascendante est loin d’être idiote et sait bien qu’il faut paraître à son meilleur sur les réseaux sociaux. Alors, elle use, comme tout le monde de filtres embellisant les photos, partage ce qui flattera sa communauté et n’hésite pas même à s’emporter contre la misère. Mais pas trop non plus parce qu’elle a son patron comme ami et qu’il ne partage sans doute pas toutes ses opinions. À la façon de certains médias, à la façon de nous tous sur les réseaux sociaux, à la façon des adolescents dans la cour de récré, elle s’auto-censure et ne s’éloigne pas trop des rails de la pensée commune. Le #BigData nous infantilise et nous éduque à l’aulne de ces propres valeurs, commerciales, conformistes et individualistes.

Aujourd’hui, cela ne choque pas grand monde. De la NSA qui mène une surveillance de la planète entière, on a gardé peu d’indignation. Finalement, si on a rien à cacher, aucun monstre sous notre lit, on a rien à craindre. Que ceux qui savent s’occupent de notre sécurité à notre place, nous sommes prêts à leur laisser la bride du pouvoir parce que nous croyons, à tort ou à raison, qu’ils assureront la paix. Quitte à ce que la démocratie abandonne son goût pour les droits de l’homme. Mais une démocratie sans droits de l’homme peut-elle être une démocratie ? Une démocratie où les citoyens n’ont plus le pouvoir de contrôler, est-ce encore une démocratie ?

Mais peut-être, pensons-nous que la démocratie a fait son temps, finalement. Infantilisés et de plus en plus conformistes, nous ne voyons pas que nous asséchons la créativité de notre race. Cette même créativité que je crois nécessaire et indispensable pour que l’humanité vive au-delà du 21ème siècle. Parce que je vous le redis, ce n’est pas de plus d’ingénieurs dont nous avons besoin aujourd’hui, c’est d’agilité et de plasticité culturelle pour adapter notre civilisation à une ère de sobriété volontaire ou imposée.

Le respect de la vie privée n’est pas une valeur obsolète, l’auto-transparence n’est pas le futur, c’est un dressage qui renforce le maintien du statu-quo. Prenons-en conscience et ralentissons le refroidissement social !

Energie+ Carbone -, l’exemple d’un bâtiment bois paille à Salies de Béarn

L’ADEME a fait réalisé un petit clip sur l’ESAT, je le partage avec vous. À la toute fin, vous pourrez écouter le témoignage des occupants que je vous avais promis. C’est court mais tellement élogieux, merci ! happy myopera smiley

D’ici quelques semaines, je vous ferai part du bilan du bâtiment selon les modalités de l’expérimentation Energie+ Carbone -. Je peux déjà vous dire que le bâtiment répond au niveau 4, le niveau le plus élevé en terme énergétique. Reste à évaluer son bilan carbone, on compte sur la paille et le bois pour prétendre à un bon score aussi !

Libre et fraternelle

Alors, voilà, on y est, nous sommes en 2017 ! Je vais bientôt fêter mes 10 ans d’activité professionnelle dans la qualité environnementale et la performance énergétique. doh myopera smiley

Alors, je ne pouvais pas manquer le rendez-vous et ne pas vous souhaitez une excellente nouvelle année. Tous mes vœux à vous qui me lisez ! Que cette année soit belle et pleine de vitalité ! J’émets également le vœu, pieux, qu’elle soit empreinte de liberté et de fraternité.

Si ce vœu est par trop inspiré, il n’en est pas moins sincère. Il me semble en effet qu’il est nécessaire que nos sociétés se montrent un minimum libertaires et solidaires pour que l’on puisse inventer une civilisation résiliente aux effondrements en cours. Sans liberté d’inventer et sans coopération, la sixième extinction intégrera l’Homme à son listing.

Le logiciel que nous avons toujours utilisé, celui qui a permis l’explosion de l’Anthropocène, se retourne contre nous. Il est temps d’en changer !

Et puisque je parle de changer de logiciels, je vous l’annonce tout de go : j’ai enfin quitté le côté obscur de la Force. spock myopera smiley

Après avoir adopté depuis des années les logiciels libres pour la plupart de mes activités annexes, j’ai franchi le pas en ce début d’année et ai migré sous une distribution Linux, l’excellente Solus pour ne pas la citer. Windows n’est plus que virtuel chez moi maintenant. Même mon NAS a quitté son logiciel propriétaire, me permettant entre autre, la mise en place d’un partage distribué en remplacement de DropBox.

Capture du 2017-01-04 16-08-30.jpg
Pléiades+Comfie en plein travail dans une session Windows virtualisée sur ma nouvelle machine (ordinateur pro de 2ème main reconditionné sur mesure).

C’est un plaisir sans nom que de disposer d’un OS réactif, multi-tâches à l’envi et sur lequel vous gardez toujours la main ! icon_e_geek

Si cette migration vous parait anecdotique, elle me semble être, pour ma part, à la fois symbolique et importante. En plus d’avoir peut-être, un petit peu rolleyes myopera smiley, valeur d’exemple…

Pour le symbolique, je vous renvoie aux vocables migration, logiciel et libre. Si je la juge importante, c’est parce que les logiciels libres sont un espace de partage de savoir et de créativité collective particulièrement dense. Peu à peu, la contagion gagnera le Monde Réel, je l’espère, parce qu’il y a beaucoup à apprendre de cette société qui tourne déjà depuis de nombreuses années et accumulent plus de réussites que d’échecs.