J’en pique pour le confort adaptatif

Devant l’inefficacité totale doh myopera smiley de mon militantisme pour qu’Izuba fasse évoluer le graphique de Brager présent dans P+C, j’ai décidé de faire évoluer mon propre logiciel (datant de 2006 tout de même) pour intégrer ce que je demandais et plus encore.

Tous les réglages se font en éditant le fichier config.xml

version 0.10 | sept. 2014

  • Il est maintenant possible de fournir un fichier avec des colonnes avant celle de « Jour »,
  • Lorsqu’il y a plusieurs données pour une seule heure, l’application fait des calculs de moyenne horaire. On augmente un peu le temps de calcul mais cela permet d’exploiter, par exemple, des mesures sur site avec un pas de temps inférieur à l’heure.

version 0.9 | août 2014

  • Correction d’un bug sur la vérification de la première mise à jour,
  • La vérification ne devrait plus être bloquante s’il n’y a pas de connexion Internet (0.9.2),
  • Si vous n’utilisez pas la conversion automatique des fichiers au format « MS Excel 97 », vous recevez un avertissement vous invitant à le faire vous-même (0.9.3),

version 0.8 | juin 2014

  • Fini l’obligation d’ouvrir les fichiers d’Izuba Énergies au désuet format XLS 2.1 avec votre tableur puis de les ré-enregister dans un format plus récent. Dorénavant, BragerSnake fait cela tout seul, si vous le voulez, en s’appuyant sur LibreOffice (que vous devez avoir installé sur votre machine) ! Veillez à renseigner le chemin d’accès à soffice.exe.
  • Quel que soit le nom de la feuille, cela fonctionne pour peu que ce soit la première du classeur 😉

version 0.7 | oct. 2013

  • Vingt petites lignes de code supplémentaires pour une vérification tous les dix jours d’éventuelles mises à jour en ligne.

version 0.6 | oct. 2012

  • Intégration en abscisse de la valeur définie par la norme EN15251 :θrm = (1-α)xθed-1 + αxθrm-1 oùθrmest la température moyenne glissante du jour,θed-1est la température moyenne journalière extérieure de la veille,θrm-1est la température moyenne glissante de la veille, et
    α est une constante de pondération comprise entre 0 et 1 (0.8 recommandé).
  • Pour le 1er jour, on a supposé θrm 1 = (θed 364+0,8xθed 363+0,6xθed 362+0,5xθed 361+0,5xθed 360+0,4xθed 359+0,3xθed 358+0,2xθed 357)/3,8 comme le précise la norme pour les cas où « les enregistrements de la température moyenne journalière extérieure ne sont pas disponibles » (version 0.6.2 corrigeant la précédente version).

version 0.5 | sept. 2012

  • Choisissez vous-même le style de représentation des points,
  • Affichage dans les graphiques des heures de la période intermédiaire telles que Top < Text.

version 0.4 | juil. 2011

  • possibilité de régler les seuils,
  • calcul avec des valeurs horaires ou des moyennes (journalières ou mensuelles),
  • ségrégation des points selon les zones (avec en prime une zone supplémentaire),
  • récupération des données filtrées pour faire les graphiques de son choix,
  • traitement par lots de tous les xls d’un même dossier (tapez « * » à l’invite de commande ou n’entrez aucun nom de fichier).

Si vous avez envie d’essayer, acceptez la licence et téléchargez l’application ci-dessous. Elle est extrêmement simple à configurer et à faire fonctionner mais je répondrai à vos éventuelles questions.

L’exécutable BragerSnake doit être placé dans le même dossier que le ou les fichiers de synthèse, au format XLS, produits par Pléiades+Comfie* (ou suivant la même structure). L’outil d’export de Pléiades produit des fichiers non conformes bandit myopera smiley (Excel 2.1 de 1987, soit contemporain de Windows 2), il vous faudra passer par la conversion automatique proposée depuis la version 0.8 ou faire cela vous-même avec votre tableur préféré.

BragerSnake « devine » l’occupation à partir de la colonne « Puissance dissipée » de l’export Pléiades+Comfie, par défaut, mais c’est configurable comme vous le souhaitez. C’est la meilleure façon de faire que j’ai trouvée en attendant que ces exports indiquent enfin, un jour peut-être, l’occupation. Vous pouvez créer un scénario fictif de puissance dissipée dans P+C, au besoin, pour copier le scénario d’occupation.

Notez que l’application ne fonctionne que sur des systèmes Windows et qu’elle nécessite Gnuplot pour générer les graphiques résumant l’analyse. En l’absence de Gnuplot, vous n’obtiendrez que le fichier de synthèse des résultats (BS_nomdufichierdorigine.xls) mais aucune image automatique, quoique vous dise l’invite de commande.

Licence d’utilisation

I. Gratuité et caritativité

BragerSnake est gratuit : je vous accorde le droit de l’utiliser autant que vous le voulez. Mais si vous l’aimez, pourquoi ne pas essayer de participer à réduire la famine dans la Corne de l’Afrique (10 Ways You Can Help the Horn of Africa) par exemple.

II. Limitations

II.a. Garantie

J’ai fait de mon mieux pour que le code de BragerSnake soit aussi stable que possible, et je vous donne la garantie que je n’ai introduit aucun code qui puisse intentionnellement causer du tort à votre système.

II.b. Responsabilité

En aucun cas vous ne pourrez me rendre responsable des dommages que vous feriez à votre système en utilisant BragerSnake, ou des conséquences d’erreurs éventuelles sur les résultats.

II.c. Utilisation de l’application dans son ensemble

L’utilisation gratuite est limitée à celle de l’application dans son ensemble.

III. Distribution

III.a. Distribution personnelle

Vous pouvez donner des copies individuelles du logiciel tant que vous ne modifiez pas cette licence ou d’autres fichiers de l’archive.

III.b. Publication

Si vous voulez publier BragerSnake sur un espace de stockage public, je vous y autoriserai volontiers, envoyez-moi seulement une email ou un contrat pré-écrit, et je vous donnerai l’autorisation en échange d’un exemplaire gratuit de votre publication.

IV. Respect de la vie privée

Même si BragerSnake balaie un de vos répertoires, il ne recherchera pas d’informations personnelles. Tout ce qui n’est pas détecté comme un fichier XLS ressemblant à une export de Pléiades+Comfie est ignoré. Les résultats de l’analyse sont écrits sur des fichiers uniquement locaux. Aucune information ne quitte votre ordinateur.

J’approuve, je télécharge !

À propos de Gnuplot

Gnuplot est un traceur de dessin mathématique souple et puissant. Pour l’installer, vous pouvez télécharger le fichier compressé directement ici puis le dézipper où vous voulez (i.e. « C:Program Files (x86) »).

Pour que Gnuplot puisse être appelé par une application externe, vous devez enrichir la variable d’environnement Path. Pour cela utiliser la touche Windows + R et tapez « sysdm.cpl @0,3 » puis cliquez sur le bouton « Variables d’environnement ». Cliquez sur Path dans « Variables système », puis sur « Modifier ». Enfin ajoutez le chemin de GnuPlot comme ceci par exemple :

Mais c’est quoi le confort adaptatif ?

A priori si vous téléchargez cette application, c’est que vous savez ce que c’est :happy:. Mais si vous êtes arrivé ici un peu par hasard, voici un petit résumé…

La zone de Brager est une zone de confort (entre les droites verte et rouge sur le graphique ci-après) qui tient compte du fait que le corps humain est capable de s’adapter à une variation du climat intérieur (axe Y) en fonction du climat extérieur (axe X). En clair, quand il fait chaud dehors, on supporte qu’il fasse un peu plus chaud dedans que d’habitude. 💡

Elle est basée sur les constatations des investigations menées dans des bâtiments in situ (mesures de grandeurs physiques de l’ambiance thermique accompagnées de réponses subjectives des occupants sur leurs ressentis). L’ensemble des résultats récoltés a servi à créer une base de données permettant d’établir une zone de confort plus large que les zones préconisées par les normes (p. ex. le très classique 16 < Tint < 27°C), favorisant ainsi les économies d’énergie.

Publicités