J’en pique pour le confort adaptatif

Devant l’inefficacité totale doh myopera smiley de mon militantisme pour qu’Izuba fasse évoluer le graphique de Brager présent dans P+C, j’ai décidé de faire évoluer mon propre logiciel (datant de 2006 tout de même) pour intégrer ce que je demandais et plus encore.

Tous les réglages se font en éditant le fichier config.xml

version 0.10 | sept. 2014

  • Il est maintenant possible de fournir un fichier avec des colonnes avant celle de « Jour »,
  • Lorsqu’il y a plusieurs données pour une seule heure, l’application fait des calculs de moyenne horaire. On augmente un peu le temps de calcul mais cela permet d’exploiter, par exemple, des mesures sur site avec un pas de temps inférieur à l’heure.

version 0.9 | août 2014

  • Correction d’un bug sur la vérification de la première mise à jour,
  • La vérification ne devrait plus être bloquante s’il n’y a pas de connexion Internet (0.9.2),
  • Si vous n’utilisez pas la conversion automatique des fichiers au format « MS Excel 97 », vous recevez un avertissement vous invitant à le faire vous-même (0.9.3),

version 0.8 | juin 2014

  • Fini l’obligation d’ouvrir les fichiers d’Izuba Énergies au désuet format XLS 2.1 avec votre tableur puis de les ré-enregister dans un format plus récent. Dorénavant, BragerSnake fait cela tout seul, si vous le voulez, en s’appuyant sur LibreOffice (que vous devez avoir installé sur votre machine) ! Veillez à renseigner le chemin d’accès à soffice.exe.
  • Quel que soit le nom de la feuille, cela fonctionne pour peu que ce soit la première du classeur 😉

version 0.7 | oct. 2013

  • Vingt petites lignes de code supplémentaires pour une vérification tous les dix jours d’éventuelles mises à jour en ligne.

version 0.6 | oct. 2012

  • Intégration en abscisse de la valeur définie par la norme EN15251 :θrm = (1-α)xθed-1 + αxθrm-1 oùθrmest la température moyenne glissante du jour,θed-1est la température moyenne journalière extérieure de la veille,θrm-1est la température moyenne glissante de la veille, et
    α est une constante de pondération comprise entre 0 et 1 (0.8 recommandé).
  • Pour le 1er jour, on a supposé θrm 1 = (θed 364+0,8xθed 363+0,6xθed 362+0,5xθed 361+0,5xθed 360+0,4xθed 359+0,3xθed 358+0,2xθed 357)/3,8 comme le précise la norme pour les cas où « les enregistrements de la température moyenne journalière extérieure ne sont pas disponibles » (version 0.6.2 corrigeant la précédente version).

version 0.5 | sept. 2012

  • Choisissez vous-même le style de représentation des points,
  • Affichage dans les graphiques des heures de la période intermédiaire telles que Top < Text.

version 0.4 | juil. 2011

  • possibilité de régler les seuils,
  • calcul avec des valeurs horaires ou des moyennes (journalières ou mensuelles),
  • ségrégation des points selon les zones (avec en prime une zone supplémentaire),
  • récupération des données filtrées pour faire les graphiques de son choix,
  • traitement par lots de tous les xls d’un même dossier (tapez « * » à l’invite de commande ou n’entrez aucun nom de fichier).

Si vous avez envie d’essayer, acceptez la licence et téléchargez l’application ci-dessous. Elle est extrêmement simple à configurer et à faire fonctionner mais je répondrai à vos éventuelles questions.

L’exécutable BragerSnake doit être placé dans le même dossier que le ou les fichiers de synthèse, au format XLS, produits par Pléiades+Comfie* (ou suivant la même structure). L’outil d’export de Pléiades produit des fichiers non conformes bandit myopera smiley (Excel 2.1 de 1987, soit contemporain de Windows 2), il vous faudra passer par la conversion automatique proposée depuis la version 0.8 ou faire cela vous-même avec votre tableur préféré.

BragerSnake « devine » l’occupation à partir de la colonne « Puissance dissipée » de l’export Pléiades+Comfie, par défaut, mais c’est configurable comme vous le souhaitez. C’est la meilleure façon de faire que j’ai trouvée en attendant que ces exports indiquent enfin, un jour peut-être, l’occupation. Vous pouvez créer un scénario fictif de puissance dissipée dans P+C, au besoin, pour copier le scénario d’occupation.

Notez que l’application ne fonctionne que sur des systèmes Windows et qu’elle nécessite Gnuplot pour générer les graphiques résumant l’analyse. En l’absence de Gnuplot, vous n’obtiendrez que le fichier de synthèse des résultats (BS_nomdufichierdorigine.xls) mais aucune image automatique, quoique vous dise l’invite de commande.

Licence d’utilisation

I. Gratuité et caritativité

BragerSnake est gratuit : je vous accorde le droit de l’utiliser autant que vous le voulez. Mais si vous l’aimez, pourquoi ne pas essayer de participer à réduire la famine dans la Corne de l’Afrique (10 Ways You Can Help the Horn of Africa) par exemple.

II. Limitations

II.a. Garantie

J’ai fait de mon mieux pour que le code de BragerSnake soit aussi stable que possible, et je vous donne la garantie que je n’ai introduit aucun code qui puisse intentionnellement causer du tort à votre système.

II.b. Responsabilité

En aucun cas vous ne pourrez me rendre responsable des dommages que vous feriez à votre système en utilisant BragerSnake, ou des conséquences d’erreurs éventuelles sur les résultats.

II.c. Utilisation de l’application dans son ensemble

L’utilisation gratuite est limitée à celle de l’application dans son ensemble.

III. Distribution

III.a. Distribution personnelle

Vous pouvez donner des copies individuelles du logiciel tant que vous ne modifiez pas cette licence ou d’autres fichiers de l’archive.

III.b. Publication

Si vous voulez publier BragerSnake sur un espace de stockage public, je vous y autoriserai volontiers, envoyez-moi seulement une email ou un contrat pré-écrit, et je vous donnerai l’autorisation en échange d’un exemplaire gratuit de votre publication.

IV. Respect de la vie privée

Même si BragerSnake balaie un de vos répertoires, il ne recherchera pas d’informations personnelles. Tout ce qui n’est pas détecté comme un fichier XLS ressemblant à une export de Pléiades+Comfie est ignoré. Les résultats de l’analyse sont écrits sur des fichiers uniquement locaux. Aucune information ne quitte votre ordinateur.

J’approuve, je télécharge !

À propos de Gnuplot

Gnuplot est un traceur de dessin mathématique souple et puissant. Pour l’installer, vous pouvez télécharger le fichier compressé directement ici puis le dézipper où vous voulez (i.e. « C:Program Files (x86) »).

Pour que Gnuplot puisse être appelé par une application externe, vous devez enrichir la variable d’environnement Path. Pour cela utiliser la touche Windows + R et tapez « sysdm.cpl @0,3 » puis cliquez sur le bouton « Variables d’environnement ». Cliquez sur Path dans « Variables système », puis sur « Modifier ». Enfin ajoutez le chemin de GnuPlot comme ceci par exemple :

Mais c’est quoi le confort adaptatif ?

A priori si vous téléchargez cette application, c’est que vous savez ce que c’est :happy:. Mais si vous êtes arrivé ici un peu par hasard, voici un petit résumé…

La zone de Brager est une zone de confort (entre les droites verte et rouge sur le graphique ci-après) qui tient compte du fait que le corps humain est capable de s’adapter à une variation du climat intérieur (axe Y) en fonction du climat extérieur (axe X). En clair, quand il fait chaud dehors, on supporte qu’il fasse un peu plus chaud dedans que d’habitude. 💡

Elle est basée sur les constatations des investigations menées dans des bâtiments in situ (mesures de grandeurs physiques de l’ambiance thermique accompagnées de réponses subjectives des occupants sur leurs ressentis). L’ensemble des résultats récoltés a servi à créer une base de données permettant d’établir une zone de confort plus large que les zones préconisées par les normes (p. ex. le très classique 16 < Tint < 27°C), favorisant ainsi les économies d’énergie.

Publicités

7 commentaires sur “J’en pique pour le confort adaptatif

  1. Bonjour Olivier,

    Tout d'abord, merci de nous faire partager vos outils sur la toile!

    Une petit question concernant celui-ci, le fichier xls à appeler dans l'invite de commande est bien l'export de pléiades sous excel disponible dans l'onglet sortie et le sous onglet synthèse? Après réenregistrement (même si l'export est déjà en xls!?…) Ou est ce un autre export? Ou faut il faire des modis à l'export de Pléiades autre que son réenregistrement?

    Je pose la question puisque l'export de Pléiades réenregistré en xls (toujours avec excel mode de compatibilité) ne veut pas s'ouvrir dans l'exe de BragerSnake. Un message d'erreur apparait : ! No sheet named !! Impossible de trouver la feuille de donnéesJe m'excuse d'avance si l'information est donnée ailleurs mais je ne l'ai pas trouvée…

    P.S: je vous contacte ici, je ne sais pas si c'est le mieux ou si vous auriez préféré par le formulaire d'Enerco ou autre moyen…
    Cordialement

  2. Bonjour Jean,

    Peu importe le lieu, c'est sans doute même mieux un commentaire ici, il répondra peut-être à d'autres qui se posent la même question.

    Tout d'abord, vous exportez le bon fichier et vous devez le ré-enregistrez avec un tableur sans rien modifier pour se débarrasser des erreurs d'exportation de Pléiades qui ferait planter mon application (ndr : à partir de la version 0.8, Bragersnake peut le faire tout seul en s’appuyant sur LibreOffice).

    J'ai été surpris par votre erreur mais finalement, bonne nouvelle, j'ai trouvé !

    Le message que vous obtenez doit être :
    ! No sheet named <u'Worksheet'>
    !! Impossible de trouver la feuille de données

    En fait, c'est dû à la version 3.1.10.0, a priori, de P+C qui a changé le nom de la feuille du fichier. Jusqu'alors, elle s'appelait "Worksheet" et c'est ce nom que cherche mon programme. Il semble que ce soit à nouveau le cas dans les versions postérieures.

    Renommez-donc la feuille (ndr : le nom de la feuille est sans importance depuis la version 0.8, cette opération est devenue inutile) comme il faut et cela devrait fonctionner !

    Si cela n'est pas le cas, configurez bien BragerSnake en mode verbeux (valeur <verbose> à 1 dans config.xml) pour voir ce qui est fait et ce qui peut clocher.

    Il est aussi malheureusement possible qu'Izuba est fait d'autres modifications de son fichier exporté :awww:

  3. Re bonjour,

    Merci pour votre réponse rapide et efficace!

    Par contre nouvelles questions 😉

    Effectivement c'est bien ce message d'erreur qui apparait et c'est bien la bonne solution de renommer la feuille "Worksheet". Enfin je pense puisque l'exe tourne maintenant mais j'ai rien qui sort (la fenêtre se ferme après affichage de quelque chose (dans cette même fenêtre) mais beaucoup trop vite pour y lire quoi que se soit…). Et pourtant j'ai bien installé gnuplot et fait les modifs pour les variables d'environnement (tuto très clair d'ailleurs).

    Le hic c'est que même le fichier BS_nomdufichierdorigine.xls n'apparait pas… Une idée de manip à faire?Pour ce qui est de la modif dans config.xml, comment s'y prend on? je peux rien modifier quand la page internet s'ouvre (d ailleurs verbose est déjà à 1). Est ce dû au fait que je ne soit pas inscrit sous opéra?

    Comme vous avez dû remarquer, je suis pas très doué en informatique^^ et dsl pour le format de mon message mais je pense que ca doit venir du fait que je ne sois pas sous opéra (idem pour le "anonyme" pourtant bien rempli par mes soins^^)

  4. Curieux, la fenêtre ne se ferme normalement qu'après une action de votre part. Avez-vous bien eu l'invitation à entrer un nom de fichier ? Le mieux serait de passer par la console (Démarrer > Exécuter > cmd), mais il va falloir ensuite vous rendre dans le bon dossier (instruction "cd"), là où se trouve le programme, puis le lancer en tapant "bragersnake.exe". Vous verrez alors s'il y a une erreur en amont de l'analyse.

    S'il n'y a pas de fichier "BS_*", c'est que ça a planté quelque part 😦

    Votre config.xml est bien configuré pour savoir ce qu'il se passe, ne vous en souciez pas. Sinon pour l'éditer, il suffit d'utiliser un éditeur de texte (bloc-notes par ex.) mais ne touchez pas aux <balises> 😮

    Vous avez raison, il y a sans doute un bug sur les commentaires de MyOpera, je l'ai remonté :bug:

  5. Bon c'est bon, tout est rentré dans l'ordre!

    Merci bien pour l'idée du MS DOS, en effet c'est utile. Il y avait un problème sur un nom de zone (je pense que la longueur du nom n'y était pas pour rien)
    Du coup tout fonctionne;) Merci bien pour l'outil, les réponses et votre temps. Je m'en vais utiliser ce nouveau programme de ce pas!

    A une prochaine

  6. Pour ne pas être embêté à retrouver votre répertoire depuis une fenêtre MS-DOS, le plus simple est de créer un fichier bragersnake.bat, dans le dossier de bragersnake, avec comme contenu :

    bragersnake.exe %1
    pause

    Il lancera bragersnake pour vous dans une fenêtre MS-DOS qui attendra votre intervention pour se refermer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.