Le projet au long cours – L’ESAT

Le projet au long cours – L’ESAT

claveriearchitectures

Visite de chantier N° 11 – Ca va barder!

Puisqu’El NiNo repousse l’arrivée de l’hiver, l’entreprise de charpente HOURCADE se lance enfin dans la pose du bardage vertical en mélèze, dit « à faux-ajouré ».

Le mélèze est répertorié en classe 3b, il peut donc être mis en oeuvre à l’extérieur, hors contact du sol et être exposé aux intempéries. La mise en oeuvre verticale accentue l’effet drainant.

Les pièces de bois sont rainurées 30 mm saillants en alternance à 30 mm creux en face avant, et deux fois rainurés 5 mm à l’arrière (pour limiter le tuilage et le fendage).

La pose s’inspire de la méthode « scandinave »; l’épaisseur du complexe de bardage est de 120 mm, le bardage est posé sur tasseautage et contre-tasseautage pour favoriser la ventilation par une lame d’air toute hauteur.

Le bardage a été mis au point au mois de juillet 2015 sur le prototype en atelier, plusieurs rainurages avaient été envisagés (Lire le post…

Voir l’article original 265 mots de plus

Publicités

Une journée de formation Paille à Charritte-de-Bas

Une journée de formation Paille à Charritte-de-Bas

claveriearchitectures

Jeudi 23 juillet, nous organisions une présentation technique de la paille dans l’Atelier de Charpente Hourcade pour un public de professionnels; étaient présents l’Ademe, l’espace Info Énergie, le CAUE.

Un petit aperçu de la matinée en compagnie de deux journalistes de France 3 Béarn;

L’excellent relais de la jeune équipe journaliste Sophie Serhani et Pierre-Alex Barcoïsbide de Sud-Ouest on line;

http://www.sudouest.fr/2015/07/24/la-maison-de-demain-sera-t-elle-en-paille-2078246-4097.php

En attendant votre prochaine visite, voici plusieurs extraits de notre présentation:

LA PAILLE, un matériau abondant

La paille, c’est la tige sèche d’une céréale dépouillée de ses épis. La botte de paille, c’est le produit fabriqué/compacté par une botteleuse agricole à partir de paille en vrac.

En France, la production brute de paille est de 50 millions de tonnes par an. Les besoins de l’élevage pour la litière des animaux sont de 11 millions de tonnes par an. Les besoins de l’agriculture pour la restitution de la paille au sol sont de 20…

Voir l’article original 570 mots de plus

Le projet au long cours – L’ESAT

Le projet au long cours – L’ESAT

claveriearchitectures

Visite de chantier N°3

Le premier prototype de mur à l’échelle 1, c’est-à-dire grandeur nature, a été réalisé par l’entreprise de Charpente HOURCADE Frères dans l’atelier à Charritte-de-Bas. Les dimensions du prototype sont 3,10 m de hauteur par 2,50 m de largeur. Une fenêtre de 1,36 par 1,36 m est installée dans le prototype.

Pourquoi réaliser un prototype?

Le prototype est une maquette géante ou encore un extrait du bâtiment réel.

  • Le Client, Maitre d’ouvrage, peut commencer à se confronter aux dimensions de son futur bâtiment. Il peut aussi questionner l’ensemble des professionnels réunis.
  • C’est un moment de vérification. L’Architecte, l’Ingénieur, le Charpentier et le Menuisier peuvent faire concorder tous les détails techniques. Cela permet à tous les partenaires du projet de vérifier ensemble l’épaisseur des matériaux et la nature de leurs assemblages.

Que voit-on sur le prototype?

  1. Tous les éléments sont en place comme le montrent les photos de détails de composition…

Voir l’article original 213 mots de plus

Le projet au long cours – L’ESAT

Le projet au long cours – L’ESAT

claveriearchitectures

Visite de chantier N°1

« Que diriez-vous de suivre l’évolution du chantier de construction de l’ESAT de Salies-de-Béarn? Participez aux visites de chantier, en ligne sur notre blog tous les quinze jours! »

L’entreprise de VRD (Voirie et Réseaux Divers) Eiffage Travaux Publics Sud-Ouest a effectué l’implantation du bâtiment sur le terrain.

La voie d’accès a été raccordée à la rue, le terrain est remodelé pour aménager le cheminement des piétons sous les platanes et les grands chênes.

Lors des phases d’études, il a été recherché l’impact le plus léger par rapport aux plantations. Les arbres abattus autour du projet ont été désignés par des jardiniers conseil sur les critères suivants; forts dommages subis lors des dernières tempêtes, santé déclinante due aux parasites, essence à présence nombreuse dans le Parc. Les arbres maintenus à proximité directe des aménagements ont été élagués par des professionnels. Un chêne des marais planté récemment a été déplacé dans la prairie humide…

Voir l’article original 117 mots de plus