Parallèlement au réchauffement du climat, nos sociétés se refroidissent.

Je vais sans doute vous surprendre avec cet article. Je m’éloigne des problématiques environnementales et énergétiques me direz-vous. En fait, pas tant que ça, je le crains…

Mais plantons d’abord le décor. Notre climat se réchauffe inexorablement. La fréquence des processus extrêmes augmente et va continuer à la faire encore longtemps même si on parvenait – oh miracle ! – à réfréner aujourd’hui notre appétit pour les énergies fossiles. Je dirais même notre goût, funeste et peut-être physiquement inévitable, pour la production entropique. Serions-nous de simples structures auto-organisées de dissipation ?

Parallèlement à cela, nos sociétés sont entrées dans l’ère du #BigData. Le Cloud est partout et les marchands se revendent vos données avec frénésie. En réalité, ce sont moins vos données qu’ils s’échangent (la photo avec maman et son chat pour seul compagnon) mais votre profil datamétrique : vous êtes l’enfant d’une mère célibataire ou veuve. Voilà qui va intéresser MiaoufoodⓇ qui va mitonner de bons petits plats premium pour l’amour de sa vie, le second après vous.

En étudiant les données de connexion MaBoboxⓇ et FigurebookⓇ, les annonceurs ont repéré quand votre chère maman est la plus ouverte à consulter et acheter leurs produits. Un indicateur de crédulité au pas infra-horaire leur signale qu’il faut frapper vers 20h/20h30, l’heure où la dépression quotidienne vient, en plus, les aider.

Nouveau document 2017-08-05_3
Source : Le Virus Informatique 32

Votre ascendante est loin d’être idiote et sait bien qu’il faut paraître à son meilleur sur les réseaux sociaux. Alors, elle use, comme tout le monde de filtres embellisant les photos, partage ce qui flattera sa communauté et n’hésite pas même à s’emporter contre la misère. Mais pas trop non plus parce qu’elle a son patron comme ami et qu’il ne partage sans doute pas toutes ses opinions. À la façon de certains médias, à la façon de nous tous sur les réseaux sociaux, à la façon des adolescents dans la cour de récré, elle s’auto-censure et ne s’éloigne pas trop des rails de la pensée commune. Le #BigData nous infantilise et nous éduque à l’aulne de ces propres valeurs, commerciales, conformistes et individualistes.

Aujourd’hui, cela ne choque pas grand monde. De la NSA qui mène une surveillance de la planète entière, on a gardé peu d’indignation. Finalement, si on a rien à cacher, aucun monstre sous notre lit, on a rien à craindre. Que ceux qui savent s’occupent de notre sécurité à notre place, nous sommes prêts à leur laisser la bride du pouvoir parce que nous croyons, à tort ou à raison, qu’ils assureront la paix. Quitte à ce que la démocratie abandonne son goût pour les droits de l’homme. Mais une démocratie sans droits de l’homme peut-elle être une démocratie ? Une démocratie où les citoyens n’ont plus le pouvoir de contrôler, est-ce encore une démocratie ?

Mais peut-être, pensons-nous que la démocratie a fait son temps, finalement. Infantilisés et de plus en plus conformistes, nous ne voyons pas que nous asséchons la créativité de notre race. Cette même créativité que je crois nécessaire et indispensable pour que l’humanité vive au-delà du 21ème siècle. Parce que je vous le redis, ce n’est pas de plus d’ingénieurs dont nous avons besoin aujourd’hui, c’est d’agilité et de plasticité culturelle pour adapter notre civilisation à une ère de sobriété volontaire ou imposée.

Le respect de la vie privée n’est pas une valeur obsolète, l’auto-transparence n’est pas le futur, c’est un dressage qui renforce le maintien du statu-quo. Prenons-en conscience et ralentissons le refroidissement social !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s