Le conte est bon

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous faire la narration d’un conte pour enfants. Vous savez, une de ces histoires auxquelles on ne croit plus devenus adolescents mais dont on découvre plus tard, une fois adulte, toute la richesse et la sagesse.

L’histoire que je veux vous conter est celle d’une bande de greeds. Les greeds sont de petits êtres vivants très intelligents. Ils sont très semblables à nous quoiqu’un peu plus naïfs et déraisonnables, parait-il.

De nos jours, on ne retrouve plus guère de greeds sauvages, la plupart ont été domestiqués, on apprécie, en effet, beaucoup leur vivacité d’esprit et leur côté fantasque.

Âm, Mô, Eu, As et Oc sont justement des greeds. Ils vivent dans une petite province oubliée d’une planète encore inconnue de nous humains, hébergés par une famille aimante qui les a recueilli tout petits. Grâce aux bons soins qu’ils leurs ont prodigué, nos 5 greeds sont devenus de très beaux spécimens.

Il faut dire que l’élevage des greeds est assez contraignant car si, en bonne santé, ces êtres sont robustes, ils souffrent d’une tare atavique qui les rend incapables de survivre sans une supplémentation spécifique à la couleur noire et à l’odeur immonde.

Chaque jour, un greed, en plus de son alimentation quotidienne, doit donc avaler une goutte de potion noire. Sans elle, le petit être meurt rapidement. À l’inverse, il ne faut pas trop abuser de cette potion presque magique puisque chaque surdosage cause une croissance soudaine des greeds proportionnelle à la quantité en trop absorbée. On ne sait pas trop quelles sont les conséquences exactes de cet empoisonnement tant les éleveurs sont sérieux mais il se dit qu’il y a une accoutumance forte et que le sevrage est dangereux. On entend aussi dire que la force et l’agressivité des greeds augmente tout aussi vite que leur taille, si bien que, craignant des accidents, personne ne s’essaie à des expériences contre-nature.

Par une belle journée de Stravusk (l’été sur notre planète si vous préférez), la gentille famille de nos 5 greeds les réunit et leur explique qu’ils vont partir en vacances. Bien évidemment, soucieux de leur bien-être, elle leur met à disposition plus de nourriture qu’il n’en faut et l’équivalent de 12 jours de potion noire alors qu’elle ne s’absentera que 8 jours maximum, c’est promis. De quoi voir venir donc…

Mô est pris à part. Il est l’ainé et se voit confier la charge de la bouteille de potion noire : « Nous te confions la tâche de bien veiller à supplémenter tout le monde chaque jour. Prends bien soin de ta petite sœur-frère* Âm ! ». Il faut avouer qu’Âm a toutes les faveurs de la petite famille, ses beaux poils hirsutes et son regard vairon ont un charme auquel tous craquent.

* Bah oui, les greeds sont hermaphrodites mais c’est une trop longue histoire…

Le premier jour, tout se passe bien, Mô est un greed sérieux qui distribue avec rigueur les doses noires à ses semblables.

Le deuxième jour, lorsque Mô donne à Âm sa dose, il s’étonne de son air amusé. Il ne comprend l’affaire que lorsque la goutte avalée, Âm double de taille en éclatant d’un rire joyeux et satisfait.

Tous restèrent étonnés un moment. Mô voulut gronder sa petite sœur-frère mais sa nouvelle taille la rendit fort dédaigneuse à son encontre. Eu, As et Oc ne dirent rien mais il plana dans l’air une ambiance conspiratrice que Mô comprit bien vite.

Effectivement le lendemain, tout le monde s’était servi 2 gouttes sauf Âm qui en avait pris 3 et qui avait interdit ensuite l’accès à la réserve.

Cette fois-ci, Mô se fâcha tout rouge, invoquant combien ce comportement était infantile.

Mais rien n’y fit, le lendemain, Âm avait pris 5 gouttes alors que Eu, As et Oc, pas suffisamment rusés n’en avait pris que quatre.

Mô ne faisait plus le poids face à tout ces semblables bien plus développés que lui. Pourtant, lorsqu’il montra le niveau de la potion situé au milieu de la bouteille, tout le monde compris qu’on ne pouvait ainsi poursuivre à se développer durablement, parce qu’il n’y aurait plus de potion pour tous dès le surlendemain !

Pris de panique, tous acceptèrent la transition qu’ordonna Mô. Dès demain, il allait falloir débuter le sevrage. Inquiet pour la santé des siens, Mô expliqua que le sevrage devrait être doux et que ce n’est qu’une seule goutte qui serait enlevée à la dose quotidienne pour chaque nouveau jour qui passerait.

Quand le matin suivant se présenta, tout le monde avait compris qu’il allait falloir faire un plus grand sacrifice, il n’y avait pas assez pour que tout le monde survive.

Mô savait que personne ne lui pardonnerait qu’Âm, le favori, puisse perdre la vie alors, avec l’assistance de sa grande et forte petite sœur-frère, ils tendirent un piège aux trois autres… qui n’en réchappèrent pas.

Le jour suivant, Mô comprit que les gouttes restantes étaient à peine suffisante pour assouvir l’appétit de l’impériale Âm.

Il prit une décision difficile, s’empara de la bouteille dont il déroba 2 gouttes pour pouvoir affronter sa sœur-frère et pouvoir ainsi garder un résidu de potion pour tenir un jour de plus, parce que oui, sa famille ne devrait plus tarder.

L’affrontement fut terrible mais l’aîné en sortit vainqueur malgré son handicap. Et la dernière goutte fut pour lui, le compte était bon…

Mais ses propriétaires, rassurés d’avoir confié une réserve suffisante aux greeds, ne rentrèrent que le 10ème jour. Plus un greed n’était vivant malgré la bouteille de 60 gouttes. Malgré, aussi, la petite fiole de 20 gouttes qui avait été confié à As mais qui n’avait pas été entamée faute que ce dernier ait partagé l’information avec ses semblables.

Heureusement, ici sur Terre, les humains ne sont pas dépendants d’aucune potion noire et nauséabonde pour lequel ils ont une addiction telle qu’ils ne peuvent pas réduire leur consommation. À moins que…

Publicités

Une réflexion sur “Le conte est bon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s