Wall-T : inertie, résistance thermique et condensation dans une paroi

wall-TSuite à l’étude du phénomène d’augmentation de la résistance thermique par la masse, j’ai réalisé un widget qui permettait d’évaluer les caractéristiques thermiques d’une paroi, en terme de conductance de chaleur mais également de capacité inertielle.

J’ai trouvé intéressant de modifier ce petit utilitaire en lui adjoignant un calcul de risque de condensation interne selon la méthode de Glaser.

Wall-T calcule donc :

  • l’inertie, soit l’énergie stockable dans la paroi (Wh/m²/K),
  • le déphasage associé (h),
  • l’amortissement associé (% de l’amplitude conservé),
  • la résistance thermique (m²K/W),
  • la conductance équivalente (W/m²/K),
  • enfin, il évalue, couche par couche, le risque de condensation via une petite icône présentant le taux d’humidité en début de couche. Survolez l’icône pour obtenir la valeur de l’humidité relative.

Notez que vous pouvez activer/désactiver une couche en cliquant sur son nom. Une base de données (MAISON.com)  est accessible en cliquant sur « couche« .

Vous pouvez accéder au widget ici. Il me reste du travail pour gagner en ergonomie et design mais c’est utilisable en l’état ! 😉

Un commentaire sur “Wall-T : inertie, résistance thermique et condensation dans une paroi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.